Pavlova aux fruits rouges

 

Ce dimanche, pour le dessert, une petite envie de fraicheur, une pavlova aux fruits rouges.

Son nom pourrait faire penser à un dessert d’ origine russe mais il s’agit d’un dessert australien ou Néo-zélandais,  ainsi nommé en l’honneur de la Ballerine russe Anna Pavlova.

Pour la recette, je me suis inspirée de la recette de Anne du Blog  « Papilles et Pupilles« ,une mine d’or de recettes,

=> pour la meringue

  • 4 blancs d’œufs
  • 100 g de sucre semoule et 100g de sucre glace
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc vous pouvez le remplacer par du jus de citron, si vous préférez.
  • 1 cuillère à soupe de Maïzena

=> pour la chantilly

  • 20 cl de Crème liquide entière
  • 50 g de sucre semoule, moi j’ai utilisé du sucre vanillé.

=> pour la garniture :

  • groseilles et myrtilles (on peut mettre aussi des fraises)
  • 20 framboises
  • 4 cuillères à soupe de coulis de framboises (facultatif) ça marche aussi sans !
  • sucre glace

Préchauffez le four à 120°C.

Montez les blancs en neige avec le vinaigre. Quand ils commencent à monter, ajoutez la Maïzena, puis le sucre petit à petit. Le mélange doit être bien brillant et la consistance doit être au bec d’oiseau.

Étalez la préparation sur une toile en silicone ou un papier sulfurisé posé sur une plaque de cuisson. Enfournez pour 1h15.

Juste avant de servir :Fouettez votre crème jusqu’à ce qu’elle monte en chantilly. Une fois qu’elle est partiellement montée, sucrez-la.

Lavez les fruits, coupez-les en morceaux.

Étalez la crème chantilly sur le disque de meringue, répartissez les fruits harmonieusement , saupoudrez de sucre glace et servez éventuellement d’un coulis de framboises.

les astuces pour réussir sa meringue :

Les blancs doivent être à température ambiante. Et le bol sec, propre, sans le moindre résidu de graisse (cela empêche les blancs d’œufs de monter). Lorsque vous battez les blancs en neige, attendez avant d’ajouter le sucre. Versez-le seulement une fois qu’ils commencent à monter, petit à petit. Veillez à fouetter suffisamment les blancs pour faire disparaître les grains de sucre, sinon il se transformera en sirop au cours de la cuisson.

Les astuces pour la chantilly

Si vous la faites maison, évitez de trop la sucrer pour contrebalancer le sucre de la meringue. Utilisez de la crème liquide fleurette (30 % de MG) très froide, et placez les fouets du batteur et le saladier au congélateur avant de monter la crème en chantilly. Vous pouvez l’aromatiser : graines de vanille, cardamome en poudre, thé matcha, zeste d’agrumes râpé, amaretto…

au pays de Lillemy

 

si vous voulez il existe un livre de recette très bien fait ; vous pouvez le trouver en librairie ou sur internet.

Auteur : lillemy38

maman d'un petit loup de 8 ans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s